Concert Aft « Rock’Heure », l’heure de découvrir des jeunes talents

La musique rock prend de plus en plus d’ampleur. Les jeunes groupes ne cessent de s’activer au maximum pour la promotion de cette musique qui a survécu dans l’ombre depuis plusieurs années si on ne parle que du cas de Madagascar. Actuellement, un nouveau souffle donne de la fraîcheur au genre, il est maintenant prêt à sortir de sa tanière…

« Rock’Heure »

La motivation et l’enthousiasme de la nouvelle génération de groupes de rock commencent à être récompensés. La promotion de la musique rock auprès de grand public est sur la bonne voie, la preuve, des concerts et des festivals par-ci et par-là. D’ailleurs, la manifestation la plus proche aura lieu le 24 septembre prochain à partir de 14h à l’Alliance française d’Antananarivo, qui soutient d’ailleurs ces jeunes dans leur démarche.

Cette fois-ci, c’est « Distortion Team » qui organise le concert intitulé « Rock’Heure ». L’association passionnée de musique rock et metal, née d’une émission de la RDJ en 2010 invitera sur la scène de l’Alliance française d’Antananarivo une dizaine de groupes à savoir Dark Inside, The Dizzy Brains, Allkiniah, Overdoze, Beyond the ritual, Behind the sing, Angaroa, Death Child, Step the Heaven, Beside, Iniah et Through my Eyes. La plupart d’entre eux sont du young school donc parfois, c’est surtout le public underground qui connaît leurs talents et leurs musiques.

De la musique underground

Effectivement, la nouvelle génération de rock à Madagascar n’a pas beaucoup eu l’occasion de se développer comme tous les groupes qui s’investissent dans d’autres genres de musique. Leurs productions ne sont, la plupart, diffusées que sur internet comme sur Facebook, Youtube, Twitter…

Cependant, si les uns collectionnent les complications, les autres eux font l’effort de sortir publiquement des albums comme Beyond your ritual qui vient de présenter son 2e opus « A-Neogenesis » la semaine dernière.

Vers le marché international

Rien qu’à entendre les noms des groupes, on peut dire que ça sent la jeunesse. D’ailleurs, le style musical est loin du rock et du metal classique. Actuellement, les jeunes font ainsi du « rock progressif », du « metacore agressif », du « trash » ou encore du « melodic death »… c’est ce que le public entendra lors du concert du 24 septembre.

Le défi de cette nouvelle génération du rock n’est pas seulement de se faire connaître du grand public. Elle vise encore plus loin, le marché international. D’ailleurs, la plupart des groupes chantent en anglais.

Son objectif est également de changer l’image du rock qui a toujours été mauvaise que ce soit pour le groupe, la musique elle-même ou pour le public…

Annick Sedsonsource  www.les-nouvelles.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion