Kolibera célèbre son jubilé

Kolibera fait partie de ces grands de la musique malgache

(Photo Maminirina Rado)

Il est l’un des guitaristes encore vivants les plus côtés de Madagascar, Kolibera sera fêté par ses pairs, cette année. Un rassemblement de stars en vue.
Cinquante bougies et plus pour Colbert, ou Kolibera, et sa guitare. Ce maestro, qui a toujours semblé se trouver derrière les meilleurs, sortira cette fois-ci de l’ombre. Un demi-siècle et des poussières de musique place ainsi Kolibera au rang des musiciens et artistes cultes tels que feu Rakoto Frah, Henri Ratsimbazafy et d’autres encore.
Par contre, lui est toujours resté ce musicien discret et généreux. « J’étais un banquier plutôt centré sur mon métier, au début je n’envisageais pas une grande aventure dans la musique », se rappelle t-il. Donc, entre carrière musicale et carrière bancaire, Kolibera aurait déjà choisi si ce n’est Randrianasolo Edmond, son grand frère.
Sa première scène, c’est en 1968 à l’occasion d’un podium de fête de l’Indépendance. Connu pour être un maître du bà-gasy, sa technique lui vient d’un fils de maître.
« Dream team » musical
« Je savais déjà jouer le bà-gasy, mais c’est avec Paul Ratianarivo, le fils de Randrianary Ratianarivo, que j’ai pu peaufiner mon style. Comme tous les jeunes guitaristes, je jouais aussi de la variété », ajoute t-il.
Alors, il est temps pour ses amis et pairs de lui tirer le chapeau. Ce sera donc un grand spectacle qui réunira les jeunes et les nouvelles générations de la musique malgache. « Pao-tsatroka ho an’i Kôlibera » se tiendra le 6 octobre au Carlton à Anosy à partir de 19 h 30. Erick Manana y sera, pour rendre hommage à son grand ami que la formation Feo Gasy a réuni. Tout comme, Tselonina, Bodo, les trois Mahaleo : Dama, Dadah et Fafah, Dadagaby, Randran­telo, Donné de Randria Ernest zanany, Rija Ramanantoanina, Nary du groupe ‘Zay, Kiady, Rolf et Imiangaly, Luk et Mahery du groupe Johary.
Mais la liste ne s’arrêterait pas là, car Jaojoby Eusèbe, Fanja Andriamanantena, Henri Ratsimbazafy et Noely de Sakelidalàna sont en instance de décision en ce moment. Bref, un bon moment aussi pour les mélomanes de tous les âges et de toutes les tendances.

Maminirina Rado
Vendredi 30 septembre 2011

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion