Le fashion s’attaque à l’administration à Tananarive

Il est maintenant facile de trouver la relation entre agents communaux et stylisme. Grâce au projet « Naturellement urbain », cela devient possible. Sur une initiative de la Commune Urbaine d’Antananarivo, de la région Île de France et du projet Art Mada 2, plusieurs stylistes malgaches ont pu suivre un atelier de perfectionnement et de création de mode.

« Nous avons eu droit à deux options, personnel et à thème », souligne Lalasoa Rakotoarivelo, une des créatrices de mode. En tout, quinze jeunes stylistes ont suivi l’atelier depuis deux semaines dans les locaux de l’Asfor à Tanjombato. Deux viennent de l’île de la Réunion, les autres sont des Malgaches de la capitale, de Toamasina et d’autres régions du pays.

« Le moment est bien choisi pour les échanges », ne manque pas de stipuler la native des Comores, Sakina M’Sa, la styliste formatrice. « Les Malgaches ont le potentiel. La formation est nécessaire pour avoir une visibilité internationale ». Ces propos éclairés viennent d’une créatrice possédant déjà ses assises à l’étranger. De ce fait, les mannequins sont vite trouvés. « Des balayeurs aux directeurs » de la commune urbaine d’Antananarivo, tous seront stylisés par nos Vida, Coco Masombika, et autres stylistes de cet atelier selon Greta Rodriguez, chef du projet Art Mada 2. La concrétisation de ce projet se verra dans les prochaines semaines.

Maminirina Rado
Lundi 26 septembre 2011

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion