Jao RAZAFINDRAKOTOHASINA la moto de père en fils!

On connaît son père et son oncle Dadou et Bibi Razafindrakotohasina mais voici venir la nouvelle génération de champions de moto « au long nom » comme ils l’ont dit lors de sa participation récente au MX JUNIOR WORLD CHAMPIONSHIP à Cingoli, Italie. Jao Razafindrakotohasina est né le 23 janvier 1997 à Tana. Il pèse 85 kg  » mais je vais maigrir » pour 1m 82. « A 3 ans et demi j’étais déjà sur une moto. J’aime la moto grâce aux courses que j’ai vues à la TV. Mon père fait de la moto pour le plaisir, ma mère jamais. Elle ne veut pas que je fasse de la moto si je ne travaille pas bien. Mon petit frère Ilo commence à pratiquer la moto, mais ma sœur n’aime pas la moto. Elle prend juste mes trophées pour faire joli dans sa chambre ! »

Vice-champion toutes catégories et champion de Mada JUNIOR la saison 2010, pour cette saison 2011, il est second au classement général provisoire. Il est membre de IARIVO MOTO CLUB avec des tas d’amis. Comme tous les jeunes garçons de 14 ans, il se lève tôt avec un peu de difficulté « Je vais à l’école et je ne reviens que tard , en début de soirée et j’aime regarder la télé. Je suis comme tout le monde sauf que je suis un peu grand pour mon âge. » « J’aime m’entrainer sur des pistes difficiles, techniques et éprouvantes pour que lors des courses, je ne roule qu’à 90%. » Il aime les sauts particulièrement et suit TSITSI le champion dans ses courses. Pour les compétitions, il s’entraine 3 fois par semaine si possible « mais en ce moment je reprends les études et j’ai des difficultés pour cela. Et à chaque roulage, j’essaie de battre un temps imparti et c’est un challenge de plus » comme indice ? « J’essaie de vider un réservoir et demi à chaque entrainement. »

Etre qualifié aux Mondiaux. Très sportif, pour la saison prochaine, il veut essayer d’être champion de Madagascar toute catégorie « donc battre TSITSI, vaincre les pilotes étrangers qui vont venir à Madagascar et se qualifier pour les manches finales du Championnat du monde de MX JUNIOR WOLRD CHAMPIONSHIP à Sevlievo (Bulgarie) au mois d’août 2012. Et surtout participer au MX DES NATIONS avec les autres pilotes malagasy l’année prochaine si  l’affiliation  à la Fédération internationale » se concrétise. Il est en classe de 3e au lycée La Clairefontaine à Ivandry « je n’ai fréquenté que cette école depuis mon enfance et j’aime bien » . Comme passe temps, il voit ses amis, mange, s’entraine et regarde les rallyes auto. Côté musique ? « J’aime le rap ». Son plat préféré est loin des pizzas « j ‘aime le steack tartare et le vary maina sy ron’akoho ». Très espiègle, il nous a annoncé « Je n’ai pas encore de devise dans la vie mais je vais en trouver ! » Son mauvais souvenir en moto ? « Etant donné que c’était ma première course internationale MX HUNIOR WOLRD CHAMPIONSHIP en Italie le 14 août 2011, la course de Cingoli a été la plus dure et la plus frustrante » car il ne s’est pas qualifié pour la finale « bon dernier dans la manche qualificative de ma poule mais j’ai battu 4 concurrents lors de la manche de repêchage. Par contre, le côté positif de cette merveilleuse expérience est que je me suis rendu compte de mes lacunes physique, mentale et technique par rapport aux meilleurs pilotes mondiaux.  » Mes plus beaux souvenirs sont la première victoire aux 4 heures honda avec TSITSI en 2010 et avec KIKI 4h Honda en 2009 même si on était classé huitième  et surtout mon premier titre de champion de Mada JUNIOR en 2010 et la participation au championnat du monde de Motocross junior à Cingoli ». « J’aimerais profiter de ce portrait pour remercier tous ceux qui m’ont aidé à participer au MX JUNIOR WORLD CHAMPIONSHIP à Cingoli, notamment la société HENRI FRAISE et surtout la société VIMA (VISION MADAGASCAR) et tous les amis motards de Madagascar qui m’ont soutenu de loin ou de près. Ils se reconnaîtront ».

Propos recueillis par Anny Andrianaivonirina  de www.midi-madagasikara.mg

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion