Rencontres du film court de Madagascar – La catégorie « Diaspora » s’ajoute à la sélection

C’est confirmé ! Les 7es Rencontres du film court de Madagascar se tiendront du 13 au 21 avril pour la  2012. Si trois catégories ont été sélectionnées pour l’année dernière édition, une autre s’ajoute au concours, la catégorie de la « Diaspora » ou pour les Malgaches qui résident à l’extérieur. Le dépôt du film ne prendra fin qu’au 1er mars 2012 mais l’appel à candidature est lancé officiellement à partir de ce jour. Alors à vos caméras !

Et c’est parti pour les 7es Rencontres du film court de Madagascar. Le seul festival de films à Madagascar, et qui se tiendra du 13 au 21 avril 2012.  De ce fait, et comme d’habitude, une année avant la date limite d’inscription, l’Association Rencontres du film, l’Institut français de Madagascar et Rozifilms lancent un appel à candidature pour la compétition des courts métrages malgaches, l’évènement central du festival. Devenu un tremplin pour les réalisateurs malgaches, le concours innove chaque année. Ainsi, une nouvelle catégorie fait son apparition :  la catégorie Diaspora. Elle concerne les réalisateurs malgaches résidant ou poursuivant leur formation dans les écoles de cinéma à l’étranger, toutes catégories confondues (fiction-animation-documentaire). Et par l’adhésion de cette nouvelle catégorie dans la course, la durée des films a également été rallongée de 20 minutes (générique compris) au lieu de moins de 10 minutes comme l’année dernière, par exemple. Sinon, les œuvres recherchées devront se distinguer par leur esprit novateur, stimuler la réflexion et être le fruit d’une démarche artistique et esthétique de qualité. Et tous les genres cinématographiques, fiction, animation, documentaire, expérimental… sont admis, à l’exception, comme toujours, des films à caractère publicitaire, industriel, institutionnel ou promotionnel, à l’exemple du publi-reportage, film associatifs, clips… Des points essentiels sont encore à bien retenir avant de s’inscrire. D’abord, les films présentés devront êtres sous-titrés en français ou-et anglais. Puis, seuls les films réalisés à une date postérieure au 1er janvier 2011 seront acceptés. Evidemment, d’une durée d’inférieure à 20 minutes, génériques y compris. Et comme toujours, un participant ne doit présenter qu’un court-métrage. Et le réalisateur devra s’assurer d’avoir satisfait aux lois et règlements en vigueur, en ce qui concerne les droits d’auteurs, pour les images fixes et animées, ainsi que pour la musique et sonorisation. Et enfin, des dates à retenir absolument : les films devront être remis sur support dvd à l’Ifm, ex-Ccac à Analakely au plus tard le 1er mars 2012, ou dans une des Alliances françaises de Madagascar au plus tard le 22 février 2012. Tout de suite… à vos caméras !

Recueillis par Andrin’Irina R.

Une formation à l’étranger pour les lauréats de la 6e édition !
L’année dernière, trois personnes sont sorties lauréates de la 6e édition des Rfc de Madagascar. Des lauréats qui, rappelons juste, ont bénéficié chacun d’une formation à l’étranger. Sitraka Randriamahaly, le zébu d’or animation, en partenariat avec l’Auf, s’est envolé pour La Réunion à l’Institut de l’image de l’Océan indien (ou Iloi), où il suivra une formation pendant trois mois (du 26 septembre au 23 décembre 2011). Son voyage est offert par l’Auf grâce à son film d’animation « Hazalambo » ou La chasse au lambo. José Rakotobe, auteur et réalisateur de « Dès la racines » ou « Avy am-vahiny », quant à lui, partira pour 1 mois de formation au Hochschule Für Film und Fernsehen (Hff) de Postdam, Allemagne, du 6 novembre au 18 décembre 2011. Il  participera également au Festival Interfilm de Berlin. Sinon, la chance s’est illuminée toujours sur les réalisations de Manohiray Randriamananjo, le zébu d’or de fiction avec « Color Bar » quand Ludovic Randriamanantsoa s’est contenté de ses études en cinéma à l’Esac de Marrakech et a souhaité partager son prix avec la deuxième place choisie par le jury. Depuis le 15 septembre alors, Manohiray Randriamananjo est parti pour deux mois de formation à la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève en Suisse. Il ne reviendra dans la Grande Ile qu’après le 15 novembre. Le prix du public par contre, Tianjato Rajaoarinarivo, est déjà revenu après avoir assisté au festival Off Courts de Trouvilles en France au mois de septembre.
Des portes se sont ouvertes pour les Rfc depuis ces dernières années. Pour la prochaine édition, le festival promet davantage de surprises. Et comme toujours, avis aux amateurs puisque l’inscription est déjà ouverte !

Andrin’Irina R.

source www.laverite.mg

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion