Succès du jazz@tohatohabato

Le concert jazz@tohatohabato a eu du succès et du «relief» grâce à une participation féminine surprise (Photo Sergio Maryl)

Dès 14 heures hier, les marches des escaliers d’Antaninarenina, transformées en gradins, se remplissaient de monde. De l’autre côté de la rue, des attroupements ont commencé à se former. Au pied des escaliers, une mini-scène, suffisamment large allait laisser s’exprimer des musiciens de jazz. Dans les coulisses, au CGM, les musiciens s’organisent et se préparent.

Les quinze minutes académiques passées, les percussions ont retenti. Le groupe Zanaray Percussions a salué le public au nom de tous les participants. Au bout de deux titres tonifiants, le groupe a laissé la place à Besorongola pour le bonheur des amateurs de jazz en revisitant Summertime, un des standards les plus repris de sa génération.

Curiosité culturelle

Autour de la scène, touristes et passants se sont agglutinés. Une partie de la chaussée étant déjà investie par la scène, les spectateurs qui n’ont plus trouvé place dans les escaliers, ont quelque peu gêné la circulation. La police communale a très vite rétabli l’ordre en invitant les spectateurs à passer de l’autre côté de la rue.

Et la musique a continué sur scène. Lorsque la prestation de Tana Jazz Band monte, on a vu arriver Silo avec sa guitare basse. Joël Rabesolo a apprécié la musique en attendant son tour, un peu à l’écart de la scène, faisant partie d’une liste longue d’une dizaine de musiciens et groupes. Malgré la pluie fine qui s’est abattue sur la ville, le public n’avait aucune envie de bouger.

Pour sa première édition, Jazz@tohatohabato a connu un franc succès. Le concept a surtout voulu revaloriser la capitale et donner un coup de pouce à l’art et la culture, selon le représentant de la Commune Urbaine d’Antananarivo. Quant au CGM, le partenariat a été la clé de cet événement dont la réédition relève désormais de la certitude. Vivement la prochaine édition !

Domoina Ratsara
Lundi 12 septembre 2011   source  lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion