Succès du salon de la médecine

Le nouveau matériel exposé lors du salon de la médecine (Photo Vero Andrianarisoa)
Les médecins issus de la région Boeny ont organisé un salon sur la médecine. L’utilisation de la nouvelle technologie était au menu.
Organisé par le conseil régional de l’ordre des médecins ou CROM de la région Boeny, le salon de la médecine qui a eu lieu vendredi à la salle de réunion de la Piscine, a connu un succès sans précédent. Une grande première pour le monde de la médecine locale pour cette toute première édition.

«Nouvelles technologies et recommandations scientifiques». Tel était le thème de cette manifestation médicale.

«Le Conseil Régional de l’Ordre des Médecins dans la région Boeny a le devoir d’informer ses membres pour les mettre au courant de l’actualité et des avancées dans le domaine médical. Tant sur la méthode de guérison que sur les médicaments et le nouveau matériel et les équipements», a déclaré le président du CROM, Henri Albert Ralaiavy.

C’était aussi une occasion pour le corps médical de Boeny d’acquérir de nouvelles connaissances et de partager des expériences. Et c’était dans cette optique que plusieurs interventions ont eu lieu concernant les nouvelles recommandations. A l’instar des hémorragies du post-partum exposé par le Pr Pieran Gabriel Randaoharison et le Dr Aristide Andriamiandrisoa, les prises en charge des Broncho Pneumopathie Communautaire Obstructive ou BPCO par le Pr Andrianaivo Ralison et Pr Rondro Nirina Raharimanana, les nouvelles recommandations sur le frottis cervico-vaginal de dépistage selon le système de Bethesda 2001.

De même, la place de l’imagerie nucléaire dans la prise en charge des cancers gynécologiques a également été détaillée par le Pr Rasata.

Exposition

Par ailleurs, l’exposition des produits pharmaceutiques et d’un nouveau matériel médical a surtout illustré cette journée. A l’instar d’Inter-Equipement, un fabricant et distributeur de matériel médical, équipement de laboratoire médical réactifs et consommables.

« La nouveauté est le numériseur radiologique. Son avantage est l’archivage des clichés jusqu’à 20000. Et il préserve l’environnement car auparavant on utilisait des films. Et la présence d’un produit (argent) dans les films nuit beaucoup à l’environnement », a expliqué Emilson Ramanantsoa, directeur technique d’Inter Equipement.

Vero Andrianarisoa
Lundi 26 septembre 2011  source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion