Trois ouvrages à découvrir

Narivelo Rajaonarimanana est de passage au pays et présente trois ouvrages (Photo Maminirina Rado)
Narivelo Rajaonarimanana, professeur des universités, successeur du Professeur émerite Claude Allibert, à la tête du CROIMA (Centre de Recherche sur l’Océan Indien Occidental et le Monde Austronésien) à l’INALCO (Institut National des Langues et civilisations orientales) est de passage au pays. Dans ses bagages, il a apporté trois ouvrages sortis cette année. En premier, Civilisations des mondes insulaires que le professeur a co-dirigé avec Chantal Radimilahy, directeur du musée d’art et d’archéologie à Antananarivo. Ensuite, le numéro 45 de la revue Études Océan Indien de l’Inalco qui se penche sur l’Amour et la sexualité du côté de l’Océan Indien occidental (Comores, Madagascar et île Maurice). Enfin, Le Malgache sans peine aux éditions Assimil.

Le premier ouvrage est un hommage au professeur Claude Allibert, dont les travaux reflètent son intérêt pour l’histoire, l’archéologie, l’anthropologie et la littérature de l’Afrique, de l’Amérique du Sud, de l’Océan Indien et de l’Océanie. Les contributions représentent « les grands thèmes et les questionnements que Claude a abordés durant sa longue carrière ».

Le deuxième ouvrage accuse la rareté des chercheurs en sciences de l’homme et de la société à avoir étudié la sexualité dans les îles de l’océan Indien. Si l’élaboration d’un numéro habituel prend approximativement une année, ce numéro 45 en a pris cinq.

Sorti en mars 2011, Le malgache sans peine a intégré la liste des rares langues éditées chez ce spécialiste de l’enseignement des langues. Cet outil s’offre aux étrangers désireux d’apprendre le malgache, dans une version plus élaborée du Malgache de poche.

Domoina Ratsara
Mardi 27 septembre 2011  source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion