Avenue de l’indépendance Les plaisirs du « vendredi piéton »

Pour une fois, les passants peuvent poser en direct devant les jets d’eau. Merci au vendredi piéton! (Photo Claude Rakotobe)

Retrouver les joies de vivre sa ville serait l’esprit de « vendredi piéton ». Le plaisir a été partagé.
Réveiller  les bonnes habitudes et profiter du vendredi soir. Au premier abord,  c’est l’objectif du « Vendredi piéton », un évènement organisé par la  commune urbaine d’Antananarivo. Chaque fin de semaine, le rendez-vous  est donc donné de 17 h  à 20 h. Les promeneurs peuvent se dandiner de la  gare de Soarano jusqu’au parvis de l’hôtel de Ville. « J’ai l’habitude  de prendre des photos derrière les grillages bordant les jets d’eaux,  mais les portes sont ouvertes pour l’occasion et je multiplie mes poses  », témoigne Armand Andriniony, photographe de l’avenue aux jours  ouvrables.
Flânerenmusique
Cette effervescence  se sentait aussi avec la musique qui égayait les alentours. Trois  groupes était présents pour chauffer l’ambiance. Les Zanaray Percussion,  avec leur rythmique, donnaient la dynamique de la redécouverte de  plaisirs d’antan.
À l’époque, cette partie de l’Avenue de  l’indépendance était un lieu de promenade prisé. « J’ai préféré traîner  ici après mon travail car je peux m’amuser gratuitement », raconte  Lionel Andrianarison, jeune employé d’une société située le long de  l’Avenue et mélomane. Il est en train d’apprécier Njaka, le bassiste de  la formation de jazz et révélation, NNS. Ce dernier trouve du plaisir à  jouer. « Les organisateurs m’ont demandé de jouer comme je veux, que ce  soit du Mahaleo, du jazz, de la pop…  Je pense qu’ils veulent que le  public soit à l’aise dans tous les domaines », apprécie t-il. Vers 20 h,  la pluie a lancé ses premières gouttes, et les pas se sont faits plus  pressés. Rendez-vous est donné vendredi prochain pour d’autres  surprises.

Maminirina Rado

Lundi 24 octobre 2011  source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion