« Papillon Remember » sans déjà vu

Jacky Z (à dr.) et ses potes se se sont bien éclatés (Photo Hery Rakotondrazaka)

La soirée « Papillon Remember », à l’hôtel Carlton samedi soir, a fait revivre l’esprit nocturne des années ’90. Une nuit magique et pleines d’images.

Les  nostalgiques se comptent par milliers, surtout pour les noctambules de  l’ancien Papillon au désormais hôtel Carlton. Jacky Z avait vu juste. «  Retrouver l’ambiance de ce night club a répondu à des centaines de  demande reçues via des rencontres et des messages. Alors nous avons  tenté l’expérience », avait-il mis en évidence il y a quelques jours.  Samedi soir, la salle Ravinala a été pleine comme un oeuf. Les djs n’ont  pas attendu longtemps pour trouver l’ambiance. Des tubes des stars de  ces années comme Black Box, Michael Jackson et des meilleurs ont été  dansés sans complexe. Les images reviennent. Les couples discutent comme  pour la première fois devant les baies vitrées, les rangées de grands  garçons riaient, un verre à
la main. Des amis qui se sont perdus de  vue depuis les années collège se rencontrent de nouveau. Cette ambiance  bon enfant a permis à tout un chacun de revivre un pan de leur petite  histoire.
Nostalgie intenable
La soirée a continué avec les  successions des maîtres du platine comme Momoh Man, un des précursseur  du ragga auprès des noctambules. Raloum et son style se donne avec  finesse. Même les slows, maintenant presque introuvables dans les  soirées clubbing, ont toujours trouvé preneur. En une nuit, le tour de  cette douce époque a été fait avec manière, sans pour autant oublier des  clins d’oeil à l’actualité. Les Marvin Gaye, Spin Doctors, semblaient  revenir d’outre tombe. Big Jo retrouvait une deuxième jeunesse grâce à  ses titres léchés. Les prestations des tops models en dance show de Net  communication ont ponctué la soirée. Tout a été fait pour que les  noctambules de « Papillon Remember » soient comblés. « Nous verrons si  la nostalgie a encore sa place parmis nous après plus de dix années  depuis la disparition du Papillon », a rigolé Raloum avant cette soirée.  C’est sûr, les nostalgiques ont bien répondu.

Maminirina Rado

Lundi 24 octobre 2011   source lexpressmada.com

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion