Déjeuner-concert Sorajavona au pays

L’on se  souvient toujours de Dédé Sorajavona et de sa femme Patricia, qui ont  bercé les oreilles avec leurs compositions qui allient la tradition avec  la modernité. Le groupe Sorajavona se produira à la Résidence Ankerana  dans un déjeuner-concert, demain à partir de 12 h 30.
Au menu, un  bouquet de titres qui retrace le parcours d’un groupe vieux de 35 ans.  C’est un chemin riche partagé entre recherche sur les instruments  traditionnels et recherche sur la musique des Hautes terres. On ne peut  que s’émouvoir devant la richesse et la diversité de cette musique à  multiples facettes.
Des poèmes de Dox mis en musique par son fils  Dédé et chantés par sa belle-fille, Patricia, et des titres bà gasy qui  prennent l’allure de la musique antique sans oublier la qualité des  textes qui mettent en valeur la richesse de la langue malgache.
Armé  de son arsenal instrumental, huit flûtes chromatiques dont une en bois  d’ébène, et une autre métallique, sa nouvelle guitare à cordes  métalliques, une colonnie de djembés, une valiha, une harmonica, pour ne  citer que cela, Dédé Sorajavona s’apprête à faire voyager les invités  de la Résidence.
Sept albums seront passés en revue le temps d’un  déjeuner, de 1976 jusqu’aujourd’hui. Le groupe n’a pas manqué d’amener  dans leurs bagages trois nouveaux albums, avec en bonus, un opus de  Hanitr’Ony, fille du couple, à découvrir.

Domoina Ratsara

Samedi 05 novembre 2011  source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion