Inner Wheel Night Dreams over years haut en couleur

D’jampela et D’Jalah feront voyager le public dans le temps. Le tout en danse et musique.

Le 25 novembre, LInner Wheel Club d’Antanarivo organise une soirée spectacle, « Night dreams over years », avec D’Jampela et D’Jalah au Dôme de la RTA Ankorondrano.
Au programme,musique, danse et mode de tous les temps. Des années 20 à nos jours, l’équipe de Fidy Rabearisoa et son équipe peaufinent les derniers détails des tableaux constituant la chorégraphie de « night dreams over years ». Sur scène, des danseuses se tortillent en reprant les chorégraphies de Bogue et Spanish eyes de Madonna avec Safidy et Haingo, chanteuses dans Mama Mia au micro.
Peti saut en arrière, le temps d’une pause. Place aux années 30 avec Liza Minelli et son New York swinguant avec Haingo et sa voix chaleureuse. Le Charleston est aussi à l’honneur. Les danseurs de D’Jalah s’en donnent à coeur joie et intègrent merveilleusement bien quelques pas dans leur hip hop. Côté mode, la folie das années 20-30, avec les robes froufroutées du French cancan sont au programme. D’ailleurs, cinq boutiques (Gaia, Fancy Boutique, Arabesque, Page 2 et Inné) feront découvrir leur collection aux couleurs de la soirée.

Un siècle d’évolution

L’avènement du rock’n roll secouera les années 50, bércées par Bill Haley & His Comets. La mode sera aux couleurs de Marylin Monroe et Hepbum au style pin-up, avec ses robes corolles et gants montants. La phasa révolutionnaire arrive dans les années 60. Le vent du style « yé yé » souffle. Place à la libérté et à la jeunesse aux blousons noirs, mini-jupes aux couleurs vives et acidulées avec des fleurs, pois et rayures. Les rock’n roll moderne débarque avec Elvis Presley et les Beatles.
Pour les années 70, place au disco. A la mode, les robes en plastique, vynil, métal ou encore les paollettes. C’est l’ère de Grease, Born to be alive, de Starmnia ou encore de l’Eté indien de joe Dassin. L’ère de Madonna et de Michael Jackson sonne avec la mode destructurée, excentrique et provocatrice des années 80. Les jeans déchirés, la tendance sportwear des USA plus que jamais en vogue.
Les années 90 sont surtout marquées par l’envie de mettre en avant son identité. C’tait l’ère des Spice Girls et autres boys and bands. Le troisième millénaire est l’ère de l’informatique, la communication et le progrès technologique. Place aux Norah Jones, Amy Winehouse, Kylie Minogue, Rihanna, Lady Gaga, ….
Côté malgache, on retrouvera le faiseur d’ambiance Jerry Marcosse et d’autres surprises.

Domoina Ratsara
Mardi 22 novembre 2011
source l’Expresse Madagascar

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion