Night dreams over years Des années 30 à nos jours

Des années 30 à nos jours, se mélangent librement les plus riches courants artistiques. Et on n’a pas besoin d’aller à Broadway ou à Paris pour se remémorer le bon vieux temps car ce soir au Dôme RTA, le public pourra revoir à travers un show inédit les styles et les tendances qui ont marqué chaque décennie. « Night dreams overs years » sera à l’affiche.

« The charleston » pour les années 20 et 30, le jazz et le swing ont fait vibrer les années 40, le « Rock and Roll » a pris le relais durant les années 50 sans oublier le « Rock moderne » et la nostalgie des années 60 et cette revue artistique met également sur le devant de la scène les tendances artistiques des années 70, 80, 90 et 2000. Bien évidemment, une telle symphonie va de pair avec la mode vestimentaire et les mœurs de chaque décennie. Le thème de l’après deuxième guerre mondiale, la jeunesse en marge de la société puis l’ère de la frime ainsi que le problème social comme le chômage et le sida confronté au boom de l’informatique et de la communication seront dans ce sens sous les feux des projecteurs. En un mot, c’est une revue artistique à travers le temps et les années.

« Le spectacle est divisé en deux parties, d’abord un défilé de mode mettant en exergue les différents styles propres à chaque année puis les chansons et les danses en vogue à cette époque » a souligné le metteur en scène, Coach Fidy. Outre les chanteurs, deux groupes de danse à ne plus présenter, DJ’Ampela et D’Jalah feront ainsi revivre les ambiances « folles » de ces années-là durant une heure et demie.

A rappeler que ce « show » est organisé par l’association féminine et de bénévolat, Inner Wheel Club d’Antananarivo, qui a pour mission principale de venir en aide aux familles défavorisées, d’ailleurs l’objectif de ce spectacle est de récolter des fonds afin que l’association puisse répondre aux besoins humanitaires les plus élémentaires. Récemment, l’association, présidée par Bao Rasamimanana, a organisé un salon intitulé « La caverne d’Ali Baba » au Carlton puis le défilé de mode ayant pour thème « La beauté en toute liberté » à Ankorondrano. «  L’aide entraîne l’espoir » est le mot d’ordre d’Inner Wheel club d’Antananarivo. Et à titre d’information, Madagascar compte trois associations, celles de la capitale, de Mahajanga et de Toamasina.

Andry Rabeson source les-nouvelles.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion