Pariss innove dans le divertissement

Les soirées mousse et tempête de neige arrivent avec Pariss à Ambatoroka. Des nouveautés pour le divertissement.
Pariss vient d’ouvrir ses portes à Ambatoroka. Ce nouveau lieu de divertissement propose des activités inédites comme les soirées mousse et les soirées neige. L’initiation est de Laingo Rafolisisoa, barmaid et chef de salle dans les fameux pub des Champs-Elysées à Paris, prise d’envie de partager ses expériences et ses acquis.
« Je trouve que j’offre est quand même diversifiée dans le milieu du divertissement. Seulement, le marché arrive dans une étape où il faut une offre plus ciblée. C’est pourquoi nous avons pensé à transformer cet endroit. Ouvert au grand public, Pariss offre la qualité, le service et l’accueil dans un cadre agréable », lance la jeune gérante.
Son objectif est de pouvoir permettre à toutes les bourses de venir manger, chanter, danser et s’amuser chez Pariss.

Différence

La programmation artistique ne diffère pas pour autant des autres établissements, car l’équipe a prévu des cabarets, des soirées à thème et du karaoké. C’est dans le contenu que l’équipe de Laingo voudrait marquer la différence.
« On a déjà tout vu des soirées à thèmes. Il faut innover. Nous allons organiser des soirées mousse, des soirées neige où les gens vont pouvoir s’amuser autrement. Machine à mousse et machine à neige sont déjà là », annonce Zahona Rabetsitinta, une des collaboratrices de Laingo dans cette aventure.
L’immersion en terre française et dans un cadre international de la gérante a renforcé son attachement à son pays natal.

Elle est connue pour son cocktail au rhum assaisonné d’ingrédients magiques dont elle seule détient le secret. Dans la restauration, elle a développé tout un menu autour de la banane plantin, connu des habitués des bords malgaches.
La première soirée grand public se tiendra ce soir à partir de 19heures, l’occasion de découvrir Pariss et son cocktail Pariss Shot. Soirée discothèque animée par un DJ au programme. Et avec une gérante qui ne se contente pas de rester derrière le comptoir, le clients sera littéralement roi.
« C’est une gérante responsable. Elle surveille ses clients, et si elle juge de leur inaptitude à rentrer, elle s’en chargera personnellement pour assurer sa sécurité » conclut Zahona

Domoina Ratsara
Samedi  10 décembre 2011-12-10
Source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion