Njakatiana est loin de raccrocher

Une confirmation de ténor, le concert de Njakatiana au Palais des sports de Mahamasina, hier, a juste mis les points sur les « i ». Vingt ans de scène, ce n'est pas rien.
Njakatiana, en vingt ans de scène, ne pouvait pas bien sûr se résumer à ce concert qui s'est tenu hier à partir de 15 h même si le titre sonnait comme une formule de cure de jouvence, « Toy ny omaly ». Dans un Palais des sports composé d'inconditionnels et de simples spectateurs, le chanteur est apparu plus fringant que jamais. Une grande émotion se lisait sur son visage.
Il est ainsi facile de deviner que le chanteur a retrouvé ses premières sensations, d'autant plus que le côté organisa­tionnel a mis les bouchées doubles. À chaque retrait de Njakatiana dans les loges, l'écran géant prenait le relais.
Spectateurs rajeunis
Des images, des vidéos de ces vingt ans de scène défilaient, parfois soutenues par des cris de spectatrices, teintées de souvenirs. « Le choix des chansons a été le plus difficile. Comment le public se retrouvera t-il dans chaque morceau que nous allons jouer », a reconnu Njakatiana lors des derniers jours de répétition.
Les surprises se sont ensuite enchaînées. D'abord, une partie que Njakatiana a assuré avec une guitare, seul devant la scène. À voir le public, le chanteur conquiert encore les plus jeunes. La preuve en est que ceux et celles qui se sont trouvés au premier rang étaient en majorité des jeunes de la génération '80. Les déclarations de l'artiste au public étaient de petites révélations. « Mon père m'a appris la manière de jouer à la malgache en open », signale t-il. Plusieurs artistes, des amis avant tout, sont venus soutenir ce grand de la variété malgache. Telle Melky, en duo avec « Toy ny omaly », Arison Vonjy, Donné Andriambaliha et la troupe Vakisôvan' Analamanga. L'émotion était à son comble quand Mamy Gotso, en représentant des artistes, est monté sur scène et lui a offert une coupe. Un geste qui résume tout, exprimant que Njakatiana a franchi un nouveau cap dans sa carrière de chanteur.

Maminirina Rado
Lundi 13 fevrier 2012  source lexpressmada.com

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion