Anjaka et Anay réussissent le test

Les deux jeunes groupes de pop rock, Anjaka et Anay, ont fait leur premier test, grandeur nature, au CCESCA Antanimena, mercredi. L’ambiance ressemble plutôt à celle d’une fête de collège où quelques fans crient à tue-tête dans une salle d’oeuvre clairsemée. Mais sur scène, Anjaka et Anay ont bien assuré leur show.
Anthony, lead vocal de Anay s’agite sur scène. Une présence qui entraîne l’ensemble du groupe dans une certaine dynamique qui ravit le public. Instrumentalement et vocalement, Anay a le potentiel pour grandir et mûrir musicalement. Leur musique n’incarne peut-être pas l’originalité et l’authenticité mais il a tout le temps qu’il faut pour bâtir son propre style.
Quant à Anjaka, la cohésion reste encore à travailler malgré son talent prometteur. Trop sage pour un groupe de pop rock, le chanteur fuit le regard du public pour se refugier dans son univers. Mais, derrière cette timidité, se cache un groupe à l’énergie débordante. Chaque titre en témoigne. Le style reste encore à peaufiner, la cohésion à travailler.
« Je suis confiant par rapport à l’avenir. Comme tout débutant, il faut gravir les échelons » confie Mamy Andriamasinaivo dit Dôsa, patron de Dosol, producteur des deux groupes.

Domoina Ratsara
Vendredi 30 mars 2012  source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion