Le feu éternel à Antananarivo

Le feu sacré et éternel ou « Afo tsy maty » a été allumé hier à 16 h 30 au jardin d’Andohalo. Sous l’impulsion du Trano Koltoraly Malagasy et de la commune urbaine d’Antananarivo, le Nouvel an malgache a été fêté comme il se doit, hier. L’un des clous de cet après-midi était sans doute le passage de ce feu sur la grande esplanade de l’Hôtel de Ville.
Une scène a été préparée pour l’accueillir en musique avec le groupe Tambour Gasy, qui avait pour danseurs des personnages sur des échasses. Le décor est ainsi planté. À bord d’un tout terrain blanc, une grande bougie installée dans une sorte de boîte en vitre a été utilisée pour que l’assistance puisse voir l’objet sacré à son arrivée vers 17 h 30. « Cette fête commence à intégrer les familles malgaches, il y a de l’espoir », sourit Vero Randriamihanta, membre du Trano Koltoraly Malagasy.
Après les discours d’usage, une marche a été effectuée autour de l’Avenue de l’Indépendance avec les lampions, devant l’étonnement des passants. La fête a continué dans le jardin d’Andohalo avec l’animation de Bakomanga et de Gasy Mianta suivie d’un réveillon à la manière malgache. L’aspect traditionnel et
officiel s’est tenu ce matin à 5 h.

Maminirina Rado
Vendredi 23 mars 2012  source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion