Rencontre du film court

C’est partie pour une 7ème édition
Avec déjà 6 éditons réussies comme Background, les organisateurs du festival des Rencontres du Film Court à Madagascar  s’attaquent à une 7ème édition, qui se déroulera du 13 au 21 avril 2012. Projeté en avant première lors de la conférence de presse du 09 Mars 2012, à l’Institut Français de Madagascar Analankely(IFM), le spot publicitaire du 7ème festival des Rencontres du Film court à Madagascar annonce d’emblée la couleur. Haut niveau, décentralisation, innovation et créativité sont les maîtres mots de cette 7ème édition.

Une édition plus décentralisée :
Le festival des Rencontres du Film Court à Madagascar  (RFC) est un événement où concours et sont diffusés les meilleurs réalisateurs de court métrage malgache. Le concours se divise en trois catégories, la catégorie documentaire, la catégorie fiction et la catégorie animation. En partenariat avec l’UNICEF, l’IFM, l’ambassade de la Suisse, de l’ambassade d’Allemagne, l’Alliance Française de Madagascar, le Café de la Gare, de la RFI, RLI, CFI, TV5 monde, RTA et de la société TAF, cette 7ème édition va se démarquer des six autres. Contrairement aux éditions précédentes, cette 7ème volet se veut être plus élargie, tant au niveau des participant, qu’au niveau de la projection de leurs œuvres. En effet, si lors des précédentes éditions, la majorité des participants, pour ne pas dire tous les participants, étaient des résidents de la ville d’Antananarivo. Le festival de cette année a vu la participation de réalisateurs venant d’autres villes et régions de Madagascar, tel Antsirabe, Sambava, Tamatave ou Tuléar, ainsi que des participant issu de la Diaspora malgache habitant au Canada et en France.
En outre, pour cette année les organisateurs du festival vont essayer de diffuser les films en concourt dans tout Madagascar et non plus seulement à Antananarivo. Ainsi, les amateurs de court métrage et les profanes de la grande île pourront apprécier les œuvres en compétitions dans les Alliances Françaises de leur ville tout au long du festival.

Le niveau est de la partie :
Selon Laza, Directeur du festival Rencontres du Film Court à Madagascar : « J’avoue que c’est la première fois depuis la création du festival, que le niveau des présélections ont été aussi élevé ». Cet aveu du directeur du festival résume la bonne surprise qu’ont eu les membres du jury de la présélection des courts métrages participants au festival. Les jeunes réalisateurs malgaches ont beaucoup progressé selon toujours les dires du Directeur du festival, de surcroît le du niveau du festival s’est aussi relevé. Ce qui est positif pour le 7ème art malgache. Mais comme le festival est aussi un concourt, il faut qu’il y ait des gagnants, de ce fait sur 52 films toutes catégories confondues, 23 ont été sélectionné lors de la présélection pour participer au festival. Dans la catégorie documentaire nous avons 6 films qui sont : Brebis Galeuse ; vélo, mon travail, ma passion ; diligence ; Tenir pour vivre ; allons jouer. Dans la catégorie fiction 5 courts métrages seront à l’affiche : Vie normale ; La photographie « sary iray tsy mipika » ; Ce n’est qu’un rêve ; Pas vu pas prise ; Douze. Pour la catégorie fiction, nous pourrons également apprécier 6 films dont : Rio Khan ; La balle rebelle ; Le pain ; Ray ; Quelque part ; Paradoxe. Une innovation s’est vue être apporté à la catégorisation des concurrents pour cette 7ème édition. Aussi, en réponse aux critiques du public lors de la précédente édition, le comité les organisateurs du festival ont décidé d’ajouter une nouvelle catégorie qui est la catégorie Diaspora où vont concourir les réalisateurs malgaches vivants à l’étranger. Pour cette année, ils viennent principalement du Canada et de la France. Dans cette catégorie nous avons : Compter les feuilles des arbres ; Tueur ; Le géant et la lune ; ASA ; Dartanoïde ; Rush.

Un festival bien rempli et des innovations aussi :
Le programme de cette 7ème édition des Rencontres du Film Court à Madagascar qui aura le 13 au 21 Avril 2012 prochain sera bien chargé et pour ceux qui s’attendent à un remake de l’année dernière, vous aurez quelques surprises. Certes, la finale et la remise des prix aux vainqueurs se feront toujours au Dôme RTA Ankorondrano, le jury sera toujours composé de professionnels malgaches et étrangers. Mais ce 7ème festival va apporter quelques nouveautés, la plus importante sans doute est la diffusion des films en compétition dans toutes les Alliances françaises de Madagascar ou au moins les 6 plus importantes. Cette innovation a été apporté selon Laza pour approcher les malgaches et aussi pour les impliqués dans le festival. En conséquence, à partir de cette année, le prix public sera attribué à l’œuvre qui aura récolté le plus de vote de la part du public des 6 anciennes provinces de Madagascar et non plus du public Tananarivien. Ce qui marque un peu plus l’initiative de décentralisation du festival amorcer par les organisateurs. Ce qui ne fera que du bien au festival, mais aussi au 7ème art malgache.
Donc le programme du festival se déroulera comme suit :

  • 13/04/12 : Ouverture officielle dans l’enceinte de la Gare Soarano à 19h
  • 14/04/12 : Concert d’ouverture à l’IFM Analakely à partir de 14h
  •            Diffusion de 3 films en partenariat avec SeraSary à l’IFM 14h
  • 18/04/12 : Début de diffusion des films en compétition IFM Analakely et Gare Soarano 19h
  • 21/04/12 : cérémonie de clôture et remise des prix, Dôme RTA Ankorondrano.

Ce mois d’avril 2012 s’annonce alors comme le mois du court métrage à Madagascar, dont le festival des Rencontres du Film Court à Madagascar en est la pierre angulaire. C’est un rendez-vous à ne pas rater pour tous les fans du 7ème art malgache et qui sait, parmi les concurrents se trouvent peut-être un futur SPIELBERG. Rendez-vous donc du 13 au 21 Avril 2012.
Kolorindra Garry RANAIVOSON
Journaliste chez sortiratana.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion