Le cinéma du monde à l’affiche

Les cinéphiles seront bien servis. Les films cultes, les classiques et les incontournables à l’affiche d’une programmation riche et diverse à l’IFM, tout au long du mois de juillet.
«Fantasmes et désirs d’évasion » à l’affiche du cinéma à l’Institut français de Mada­gascar pour le mois de juillet. Exit les comédies françaises qui n’intéressaient pas grand- monde. Place aux incontournables, aux classiques et aux films cultes qui ont marqué leur temps. C’est la nouvelle programmation que propose Audrey Bénesse, chargée de mission culturelle et audiovisuelle à l’IFM.
« Le cinéma à l’IFM attire très peu de monde. Pour attirer plus de public, nous avons diversifié la programmation. Il faut dire que le public a perdu l’habitude d’aller au cinéma et avec la télé et les DVD, les gens ont tendance à rester chez eux. Donc, nous proposons des films de références qu’on ne trouve pas par terre, des films importants dans l’histoire du cinéma », souligne la nouvelle responsable audiovisuelle.
Les valseuses de Bertrand Blier, Les quatre cent coups de François Truffaut, Les liaisons dangereuses de Stephen Frears, La vie est belle de Roberto Benigni, Amarcord de Federico Fellini ou encore Paris-Texas de Wim Wenders pour les amateurs de grand cinéma.
Quelques films récents de 2010 révèlent le visage du cinéma mondial contemporain. Poetry du coréen Lee Chand-Dong, belle surprise du festival de Cannes, Les amours imaginaires du jeune prodige québécois Xavier Dolan ou encore D’amour et d’eau fraîche d’Isabelle Czajka.

Ciné-club

La diversité sera au rendez-vous avec L’été de Kikujiro du japonais Takeshi Kitano, Falafel du libanais Michel Kammoun, Exils de Tony Gatlif ou encore Nha Fala de la Bissau-guinéenne Flora Gomez.
Animée par la volonté de réveiller une sorte de cinéphilie chez les Tananariviens, Audrey Bénesse évoque la possibilité d’un ciné-club après les projections. Elle parle d’« analyse de films par les jeunes réalisateurs pour donner des clés de compréhension. Des séances scolaires sont aussi en perspective ».
Depuis début mai, l’affiche cinéma de l’Institut français de Madagascar propose des thèmes mensuels, « Les femmes à travers le monde » au mois de mai, « Coups de poings : la jeunesse dans la lutte » en juin.

Programme
Mercredi 4 juillet à 15 heures
L’été de Kikujiro
de Takeshi Kitano, Japon, 1999, 1h56
Masao habite Tokyo avec sa grand-mère qui travaille toute la journée. Un jour, Masao rencontre Kikujiro, un yakusa vieillissant avec lequel il part à la recherche de sa mère, qu’il ne connaît pas et qui vit au bord de la mer. Un beau et émouvant moment de cinéma.
Mercredi 4 juillet à 19 heures
Les valseuses
de Bertrand Blier, France, 1974, 1h55 (Interdit aux moins de 16 ans)
Liés par une forte amitié, deux révoltés en cavale veulent vivre à fond leurs aventures. Ode à la liberté et à l’anti-conformisme, face à une petite bourgeoisie mesquine et étriquée. Un film culte.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion