« Dream’ in » débarque sur les écrans

La fête a battu son plein, samedi, durant tout l’après midi, au Cci Ivato, lors de la cérémonie d’ouverture officielle de la station télévisuelle Dream’in. Le décor a été fait pour donner l’impression d’une fête de jeunes et aux normes en vigueur. Pour accueillir les artistes invités, une limousine a fait le va-et-vient pour débarquer les vedettes sur le tapis rouge. Cette dernière était bordée d’une allée composée des centaines des spectateurs venus sur place. Cela donnait l’impression de monter sur les marches du festival de Cannes. Samoela, Anyah, Deenyz et tous ceux qui sont venus donner de la voix ont été les célébrités du lancement officiel. Dans le grand hall du Cci, un écran géant destiné à ceux qui n’ont pas trouvé de place dans la salle de spectacle, diffusait en direct les images de ce qui se déroulait sur la scène.

Une fête pleine

Après les discours officiels, avec un Andry Raobelina, directeur de Dream’in, quelque peu décontenancé, le clown Momota a débuté le spectacle. La présentation a été proposée sous forme d’un concert-opéra, mêlant danses, chants et mises en scène. Après le comique pour gamin, place à la danse. Ensuite, Anyah, avec sa voix unique, s’est émoustillée sur la scène. Et les artistes se sont enchaînées, comme Mirado, qui est passé du côté du look
d’« adulte branché », Samoela et bien d’autres. Dans la salle, les cris d’adolescents et adolescentes retentissaient à chaque apparition des artistes. L’occasion a aussi été donnée au public d’avoir un avant-goût de la programmation de Dream’in dans les jours à venir.

Maminirina Rado
Lundi 16 juillet 2012 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion