Rija Ramanantoanina et Njakatiana en duo

Ils se sont croisés à maintes reprises sans jamais avoir eu l’occasion de partager la scène à eux tous seuls. Il s’agit de Rija Ramanantoanina et de Njakatiana, deux voix masculines marquantes du paysage musical malgache. Le duo sera au CCESCA Antanimena le vendredi 10 août à 19 heures et le dimanche 12 août à 15 heures. Une expérience que vivent avec beaucoup de passion deux professionnels de la musique malgache.
Deux crooners sur une même scène, ça promet. Au bout de ses vingt années de scène, Njakatiana continue de surprendre. Dernièrement, il a partagé un titre avec la jeune Melky. Et voilà ce projet avec Rija Ramanantoanina. La diversité et la richesse de son répertoire font de lui l’un des artistes les plus rassembleurs de sa génération.
« Ce concert entre dans la clôture de la célébration de mon 20e anniversaire de scène. Je voulais le partager avec un ami proche d’où le choix de Rija Ramanan­toanina. C’est un plaisir de l’entendre chanter et j’ai aussi envie de l’entendre chanter mes chansons. Quant aux échanges, tout se passe dans les meilleures conditions du monde, nous partageons le même feeling et nous retrouvons sur la même longueur d’ondes. Que du bonheur ! » remarque Njakatiana.
De son côté, Rija Ramanan­toanina a su imposer cet air de jazz qui épouse merveilleusement bien sa voix de velours. Si habituellement, on le voit souvent partager la scène avec des artistes féminins, il s’en sort aussi bien dans les associations masculines. D’ailleurs, il avoue se réjouir dans cette nouvelle expérience avec Njakatiana.
« Il m’enrichit avec son expérience. J’apprécie son sens du rythme, l’harmonisation et l’arrangement vocal dont il est passé maître » confie Rija Ramanantoanina.
« Deux voix d’or » est une affiche prometteuse avec Njakatiana, le prototype parfait du crooner dans son physique et ses inflexions vocales et Rija Ramanantoanina qui ensorcelle avec son charme vocal. Voilà une formule originale pour mettre l’eau à la bouche de ceux qui cherchent à s’évader des affiches relevant du déjà vu.

Domoina Ratsara
Mardi 10 juillet 2012 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion