Usage des réseaux sociaux et journalisme à Madagascar

L’usage d’Internet et plus particulièrement des réseaux sociaux est devenu primordial aux journalistes de nos jours, même à Madagascar. Quand on dit réseaux sociaux, on veut dire les deux plus connus que sont Facebook et Twitter. Ce second était très utilisé par les ministres de l’ancien gouvernement français Fillon, le nouveau président français François Hollande a conseillé ses ministres de ne pas en abuser pour éviter les bourdes.

Aujourd’hui, des journalistes qui n’ont pas de comptes sur les réseaux sociaux célèbres comme Facebook et Twitter semblent êtres déconnectés de la réalité. Les réseaux sociaux permettent de savoir les tendances surtout en ces temps de crises (à Madagascar). Les Malagasy semblent bien utiliser ces sites web pour s’exprimer. Facebook et Twitter ne sont pas pour autant des outils de démocratie ou pour faire un sondage car il faut admettre qu’il n’y a qu’environ 2% des Malagasy sont utilisateurs d’Internet.

A Madagascar, les réseaux sociaux sont aussi un monde d’apprenti reporters. Les moments chauds ne manquent pas ces temps-ci avec les grèves syndicaux, les manifestations politiques et les répressions des forces de l’ordre, les internautes se mettent à rapporter ceux qu’ils voient sur le terrain.

Internet, c’est aussi un moyen de propager facilement des intox et il y avait dans le récent passé, des organes de presse qui sont tombés dans le panneau. Les réseaux sociaux à Madagascar, source d’informations oui mais il faut faire des recoupements.

Source http://madatoday.wordpress.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion