Baker and Tarpaga project à I’trôtra

Cette année, les artistes internationaux sublimeront la neuvième édition du festival de danse contemporaine I’trôtra. Notamment, le Baker et Tarpaga Project.
La neuvième édition du festival de danse contemporaine I’trôtra avance à grands pas. Même si les ateliers ont déjà débuté cette semaine, le gros de l’évènement se tiendra à partir du 24 septembre. Cette année, une troupe venant des États-Unis se retrouvera au programme. Le Baker and Tarpaga Project, une initiative du couple Esther Baker et Olivier Tarpaga. Apparem­ment, ce duo en connaît un rayon sur la danse contempo­raine. Il a déjà effectué des voyages à travers l’Afrique, l’Asie, l’Australie et l’Europe. Quant à Esther Baker Tarpaga, elle est reconnue en ses terres pour son riche parcours et a récemment reçu le prestigieux « New York Live Arts The Suitcase Fund ». Avant tout, c’est une professionnelle jusqu’au bout des ongles, car elle a été diplômée en chorégraphie par le département des Arts du monde et culture à l’Université de Los Angeles.
Peu de chose donc à prouver dans son art, la chorégraphe continue cependant ses recherches et viendra bientôt à Madagascar. Le temps de faire quelques apparitions lors du festival I’trôtra 2012.
Niveau international
Olivier Tarpaga a aussi un parcours fourni. Il est à la fois danseur, chorégraphe, musicien, compositeur, auteur-compositeur, consultant d’art du spectacle et conteur. Il est burkinabé, et a mis au devant de la scène internationale le « Tambour de Dafra ». Il a déjà travaillé avec des chorégraphes et danseurs de renommée comme David Rousseve, Brett Raphael, Christian Canciani, Ousseni Sako, Lacina Coulibaly, Auguste Ouedraogo et Bienvenue Bazie. Un parcours de combattant donc. Mais il n’y aura pas qu’eux. Cette année, plusieurs pays seront représentés lors du festival comme la France, le Japon, le Burkuna faso, La Réunion, l’île Maurice, l’Afrique du Sud et la Guadeloupe. Pour l’ouverture des séances de spectacle, Duo de Jarim’s Company, Territoire sans parole de la Cie Haja Saranouffi, La passion de la Cie Ultime Force et La politique de l’Autre Ruche de la Cie Ilo danse seront proposées à l’Ifm Analakely le 24 septembre à partir de 19 h.

Maminirina Rado
Mercredi 12 septembre 2012 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion