« The One » entre dans le vif du sujet

Le premier prime de « The One » se déroulera en direct, ce soir à 20 heures, au dôme de la Rta à Ankoron­drano. Depuis jeudi, les répétitions sont montées en intensité et la journée d’hier a été consacrée au filage. Ce prime nécessitera pas moins de sept caméras professionnelles, une centaine de lumières et une horde de techni- ciens. Rien qu’à voir la scène qui a été rallongée par un grand « Y » entouré d’un fil lumineux, les seize participants du concours auront assez de place pour convaincre le jury et le public.
Sur une chanson de Michaël Jackson et de Paul Mc Cartney, « Say say say », interprétée par l’un de ses poulains, Mily Clément est monté sur scène, a traversé la salle, dansé, pour le motiver.
Concentration extrême
De quoi largement donner le change au répertoire anglais. L’électricité ambiante a démontré que du côté des coaches, la chose est prise avec le plus grand sérieux par les professionnels.
« C’est nous qui avons choisi les chansons interprétées par les concurrents. Le fait est que les chansons anglaises font plus show. Cependant, la chanson malgache est aussi bien représentée », annonce Anyah, une des coaches. Pour avoir la chance de continuer l’aventure, chaque concurrent interprètera pas moins de deux chansons.
Il est certain qu’il y aura une interprétation individuelle et une autre collective. Ensuite, ce sera au public de décider du concurrent qui restera, tandis que les coaches auront le droit d’en sauver un autre. Le coach Henri Ratsimbazafy se déclare prêt à affronter le grand jour. « Il y a du niveau, des jeunes qui ont déjà un bon potentiel, c’est assez étonnant. Bien sûr, ce sont des interprétations, mais pour réussir dans le professionnalisme ils se doivent de trouver de bons paroliers », avance-t-il.

Maminirina Rado
Samedi 22 septembre 2012 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion