Madajazzcar 2012 Une journée en feux d’artifices

Mission accomplie pour le festival Madajazzcar, hier, de l’amphi DEGS, à l’AfT, à l’Horloge de la Gare, le public a répondu présent. Un petit tour d’horizon.
Les jours meilleurs préviennent rarement. Hier, le programme du Madajazcar a offert un bouquet d’artistes. Rien qu’à voir, l’amphi DEGS Ambohitsaina en début d’après-midi. C’était le « jazz à l’université » qui a ouvert les festivités de ce mercredi. À 14 h tapantes, les premières notes étaient jouées. Et la manière en valait le détour. Roy Rakoto, la nouvelle voix du soul malgache s’essayait au jazz, entourés de jeunes musiciens aussi ébouriffés qu’un groupe de punk. Tsotra s’envolait dans des improvisations diaboliques. Bruyante au tout début, la salle s’est tue petit à petit et Roy Rakoto pouvait prêcher son jazz.
Dans les loges en plein air, Hajazz du groupe Solomiral et Rajery se posaient en aîné, Joël Rabesolo traînait un cortège de groupies, Nicolas Vatomanga s’amusait comme un gosse. Une ambiance de festival comme il se fait dans tous les pays du monde. Ensuite les prestations se son enchaînées.
Intense et musical
Jao’s Band, et la présence remarquée de Charline, une future Aretha Franklin. Rajery, avec sa musique aux standards internationaux. Le groupe de stars où on
retrouve Fanaiky, Nicolas Vatomanga et d’autres pointures. Un bouquet hyper-garni offert aux érudits. Vers la soirée, c’était au tour de l’Alliance française d’Antananarivo d’accueillir plusieurs groupes. Allant du jazz familial. « Je dirai seulement les prénoms car de toute façon, le nom c’est Ravaloson », rigole Ale guitariste Andry Ravaloson accompagné de Haja Ravaloson entre
autres. Ensuite, c’était au Jazz Club de l’AfT de mener la danse. « Le public malgache est respectueux et enthousiaste », lâche t-il avant de disparaître pour rejoindre Renaud Gensane et Baptiste Herbin à l’Horloge de la Gare à Sorano.
Ce dernier spectacle qui clôt cette journée a été une formalité pour ces génies du jazz. En attendant de revoir tout ce beau monde lors du concert de mifestival à Antsahamanitra, samedi. Mieux vaut prendre quelques notes d’avance.

Maminirina Rado
Jeudi 04 octobre 2012 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion