Quatre jours de contemporain à Morondava

Le festival « Mahiratse » qui s’est déroulé durant quatre jours à Morondava s’est terminé, hier.

Des artistes professionnels de la Capitale, issus de différentes disciplines artistiques ont été présents.
Comme Frank Andrian­janahary pour la danse, Mbolanamana a représenté la discipline du kabary, Nônô a été l’ambassadeur de la photographie, Temandrota a emmené l’art plastique et sculpture, et Brentch a entonné de la poésie.
C’est la première fois qu’un tel évènement con­voque différentes formes d’art qui se distinguent des chanteurs de variété habituelles.
Quatre jours de partage donc, qui a vu des enfants et des jeunes attirés par autant de moyens d’expression. Plusieurs initiations à ses différentes formes d’art ont été proposées comme Temandrota avec un atelier sur l’art plastique. Ou encore le chorégraphe Franck Andrianjanahary dans le domaine de la danse.
Les écoles privées, publiques et les apprentis danseurs de la Capitale du Menabe ont pu acquérir de nouvelles expériences. Mais au fond, chacun a pu se retrou­ver car l’échange a été fructueux à en croire les propos des artistes présents sur place.

Maminirina Rado
Mardi 27 novembre 2012 source lexpressmada.com

You must be logged in to post a comment Login