#Concert solennel avec Vetsonkira

Sacré ou profane, même passion

Au Cc ESCA à Antani­mena hier dans l’après midi, le concert de Vetsonkira a été une partie jouée d’avance. Ce groupe qui fête ses cinq années d’existence a rameuté un groupe de fidèles plutôt que des amateurs de folk et de chansons de la liturgie. Pour la première partie, le répertoire catholique remplissait le programme.
Avec des titres comme Ry Tompo Andriamanitra Andriana­nahary, Finaritra ny fo et tout le bazar, la salle a plongé dans une ambiance presque spirituelle. Le groupe avec le style de croyant dévoué apporte plus de solennité à la scène. Et vraisemblablement, il a touché à un point sensible de son public qui occupait la moitié de la salle. Jamais chanté le Seigneur n’a été aussi « folk attitude ».
Ensuite, Fafah du groupe Mahaleo est monté sur scène pour apporter cette fois la liturgie protestante. Un répertoire qui a aussitôt fait d’ajouter une couche à la note « Alleluia » du concert. Il a interprété des titres connus comme Tsaroanay tokoa,
E Sambatra aho Jesoa … avec son style et surtout sa voix. Les interprétations des chansons du terroir et de quelques nouveautés du groupe ont comblé les quatre heures de prestation.

Maminirina Rado
Lundi 10 decembre 2012 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion