Le diamant Yoo Collect-if au Modjo

Au Modjo à Isoraka vendredi soir, les chanceux ont pu apprécier les premiers pas du groupe Yoo Collect’if. Une formation où l’on peut trouver le patriarche de la guitare Teta, le maestro Thominot du groupe Hazolahy, l’incontournable batteur Ndriana Kely, Feny à la basse avec son style « Flea » et Bruno à la percussion. Une soirée où la musique venait directement du talent et du vécu. Rien que ça. Même Jean Claude Vinson est venu y mettre sa touche avec des accords d’un blues rustique avec sa guitare électrique.
Étonnant dans le morceau « Alamino », quand Thominot avec sa mandoline de mangaliba entame des solos empreint de jazz et de blues que Teta suit avec une élégance musicale dont il a le secret. C’est tout un monde qui s’ouvre aux spectateurs, un lieu fait d’enchevêtrements sonores encore inconnus, mais fantastiquement organisés autour de plusieurs rythmiques. Avec Yoo Collect-if, on peut entendre de tout, avec du jazz, du blues, du rock, du soul, du funk, du reggae ou du ska, du r’n’b. Tout ce qui fait
vibrer sans que les sonorités traditionnelles ne se détachent. C’est le groupe à suivre pour l’année prochaine, en attendant que les premiers inconditionnels goûtent à l’album.

Maminirina Rado
Lundi 03 decembre 2012 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion