Le jazz se rapproche du public

1367470209_imageLes musiciens du Jazz Club de l’Alliance française à Antaninarenina

Succès de la deuxième Journée internationale du jazz, organisée par le ministère de la Culture et du Patrimoine en collaboration avec l’Ortana et le festival Madajazzcar, mardi après-midi, au jardin d’Antaninare­nina, avec un public cosmopolite et des participants en tous genres. Dès 15 heures, le jardin public se remplit petit à petit, les plus réticents restés derrière les grillages ont fini par se laisser entraîner par la voix douce et ensorceleuse d’Elsie, ainsi que les prouesses techniques de Samy Andriama­noro & co.

Le jazz sous toutes ses formes s’offre à découvrir. Du Jazz Club de l’AFT, qui captive avec une belle complicité à la bande à Jacky, qui a réuni autour de lui une belle équipe, les fils Andria­mbelo, Poon (guitare) et Harty (basse), les plus jeunes, Six à la batterie, Njaka au clavier et Nicolas Vatomanga au saxophone qui a su concilier virtuosité et musicalité.
Derrière la scène, ils étaient nombreux à vouloir honorer cette journée dédiée au jazz pour « sensibiliser la communauté internationale aux vertus du jazz comme outil éducatif, et comme vecteur de paix, d’unité, de dialogue et de coopération renforcée entre les peuples ».
Domoina Ratsara
Jeudi 02 mai 2013
source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion