Green et Inox dans une ambiance bien rock

DSC_1536Triomphal retour de Green, au Piment Café, Behoririka, vendredi soir. « Nous avons dû renoncer à une quarantaine de personnes », a témoigné la responsable à l’entrée du cabaret. Dans la salle, ambiance aussi électrique que les guitares. Le cabaret a vu le retour de Jacquot, lead vocal du groupe, chaleureusement accueilli par un public enthousiaste et participatif. Un retour qui a suscité un grand engouement

Entouré d’une équipe au meilleur de sa forme, Green alterne des couplets saturés et des refrains plus tempérés. Au rendez-vous des cavalcades sonores mais aussi des ballades sentimentales avec leur air doux et mélodique. Histoire de revisiter les chansons auxquelles on a associé le rocker à la voix super aigüe. Avec un public connaisseur, le groupe n’a pas hésité à reprendre des morceaux plus lourds dans lesquels tout est musclé, sismique et foudroyant.

Le temps de prendre une petite pause, Green propose un jeune groupe. Trois musiciens avec une jeune fille comme lead vocal. Le groupe s’appelle Inox. Il faut se méfier de cette jeunesse apparente car, sa musique est d’une puissance hallucinante. Une dizaine de minutes sans répit. Du haut de ses 16 ans, Teddy, le guitariste, sait se montrer tantôt hystérique avec un déluge de riffs acérés, tantôt calme sans, toutefois, tomber dans une linéarité ennuyante. À ses côtés, sa sœur qui s’inscrit dans le même registre, dans l’aigu comme dans le grave.

Ambiance plus sombre dans ce titre emprunté. Les voix sont plus caverneuses et des riffs punitifs et la rythmique saccadée. La marque de fabrique de Inox, générosité et énergie à la fois débordante et communicative. Sa prestation est d’un cachet authentique, plein de fraîcheur et de sincérité. C’est dans cette ambiance bien électrique que Green a repris la suite de la soirée pour le grand bonheur d’un public chauffé à blanc.

Domoina Ratsara
lundi 12 mai 2014 source lexpressmada.com

You must be logged in to post a comment Login