Hanitra Ranaivo représente la Grande Ile

Elle a une voix particulière. Une voix malgache, dit-on. D’une souplesse et beauté indéniables, la voix de Hanitra continue de subjuguer son public.

IMG_41431Sur la scène de la troisième édition de l’International Tourism Fair au Carlton Anosy qui a officiellement ouvert ses portes, hier soir, Hanitra Ranaivo s’est révélée à nouveau au public malgache. Elle représente la Grande Ile à cette grande rencontre autour du tourisme, mais c’est la Région de La Réunion qui l’invite. Annoncé pour 16 heures, le concert n’a commencé que vers 18 heures, après la série de discours d’ouverture.

Accompagné de Jean-Marc Bontemps et Jovin Andriamanantsiory, Hanitra a partagé sa musique intimiste et inspirée, associée à sa voix unique, qualifiée de « malgache » par la presse étrangère. En trois titres, elle a donné un aperçu de l’étendue de son talent, à la voix comme à la guitare. C’est avec l’incontournable et l’inoubliable Maninona e ! qu’elle a terminé sa participation sur la scène de l’ITF hier soir, pour le grand plaisir des nostalgiques.

Dans son écriture, Hanitra a gardé l’héritage des Lôlô sy ny tariny dans la manière de décrire la réalité comme elle est vécue. Quand à la musique, elle s’est largement affranchie du folk song de ses débuts pour s’ouvrir au monde et s’inspirer de différentes influences, tout en gardant les racines de sa terre natale.

Cru évolué

Dans son premier titre, la rythmique ternaire est un clin d’œil au tsapiky du Sud. D’ailleurs, elle y parle du chemin qui mène vers le massif de l’Isalo.
Depuis 2012, quand elle a participé à la première édition du Marché de la Musique de l’océan Indien (IOMMA) à La Réunion, Hanitra a vu la porte du monde s’ouvrir devant elle. Depuis, elle parcourt le monde, de la France aux États-Unis en passant par Madagascar, La Réunion, le Zanzibar ou encore l’Australie. Cette année, après la deuxième édition du IOMMA, elle est partie en Inde. Quelques dates à La Réunion et en août, elle repart pour la Suède, la France et peut-être le Royaume-Uni. Entre ces déplacements, un troisième album se prépare. « On compte le sortir avant Noël », promet l’artiste.

Domoina ratsara

16 mai 2014 source lexpressmada.com

You must be logged in to post a comment Login