Aft – Succès de la Fête de la musique

téléchargement (23)La Fête de la musique s’est un peu retrouvée chez elle, à l’Alliance française d’Andavamamba, samedi toute la journée. Cette célébration créée en France a été introduite dans les anciens pays colonisés et francophones. Samedi matin, la grande caravane a débuté les festivités. Comme toujours, créant plus d’embouteillage que de liesse, plusieurs groupes ont animé le trajet. Parmi eux, Tambours Gasy. Dans la même lignée, les percus­sionnistes de Bloco Malagasy.
Plusieurs scènes ont été, ensuite, placées à Maha­ma­sina et sur le parvis de l’Hôtel
de Ville à Analakely, pour permettre aux jeunes talents de produire. C’est ça l’esprit de la Fête de la musique.
C’est apporter la musique auprès de la population et révéler des groupes et des artistes. Cette année, la participation de ces derniers a était moins bonnes que lors des précédentes éditions. Mais le cœur y était à la jolie pagaille générée par la grande caravane était assez réconfortante.
Les deux artistes qui ont apporté l’apothéose à la Fête de la musique de l’Aft étaient Samoela et Princio.
Le premier, qui est pres­que un habitué des lieux, a assuré une prestation digne de son rang.
Pointures engagées
Il a su créer une osmose parfaite avec son public, surtout grâce à « Hafaliana », un de ses plus récents titres. Mais les autres chansons, plus anciennes, ont également été bien appréciées du public.
Décidément, la Coupe du monde de football est au centre des préoccupations, alors les spectateurs étaient moins représentatifs à l’Aft. L’artiste qui marche en ce moment, Princio, a sorti l’artillerie lourde. Dans le milieu musical malgache, il est en train de se surpasser. Ses morceaux, comme « Vola­mena », sont passés sans encombre. Tout comme « Infirmiera », celui par qui son succès est arrivé. « Ses chansons sont assez directes et disent les choses comme il le faut », fait remarquer Tantely Rakotonarivo, venu d’Ambo­din’Isotry.
L’année prochaine les organisateurs pourront faire davantage car, la musique n’a pas de frontière.

Maminirina Rado

23 Juin 2014 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion