Concert – Jimmy Lahaie et Sébastien Demrey étincelants

DSC_4126

Le concert évangélique avec le duo canadien Jimmy Lahaie et Sébastien Demrey a été à la hauteur des attentes. Le public a été aux anges.

Le décor a été parfait, les sculptures géantes de poissons illuminées par une lumière diffuse, des jets d’eau. L’hôtel de Ville à Analakely a accueilli un spectacle unique avec le duo Jimmy Lahaie, à la guitare et Sébastien Demrey, au chant, hier, en début de soirée. Deux complices trentenaires venus de Montréal, Canada, louant le Seigneur en chansons. Le concert d’hier a eu une première partie assez fournie. Joseph d’Af et Rija Rakoto sont montés sur scène. Ces deux chanteurs représentent la nouvelle vague des chanteurs évangéliques. Ils arrivent à moderniser ce genre sans ôter le cachet solennel et spirituel de la musique. Ce qui rejoint les propos de Sébastien Demrey. « Il faut moderniser les approches. Les églises sont moins fréquentées parce qu’elle ne se mettent pas en phase avec la société d’aujourd’hui », clame t-il.
Il pourrait bien avoir raison, car durant les balances, on voyait le duo évoluer en t-shirt et basket, le look préféré des jeunes urbains et des adultes dans le vent d’aujourd’hui. Ils font plutôt penser à un groupe rock néo-classique sans les tatouages. Tous les deux composent les titres, un travail de communion qui s’est fait grandement ressentir. De plus, le concert d’hier a été joué en acoustique avec des musiciens comme Josia, Fano et Vero comme choriste.

Chaud les cœurs

« On a délaissé les cantiques qui ont fondé la musique évangélique et le gospel. Il ne faut pas oublier les premières perles », met en évidence Sébastien Demrey, le plus âgé des deux. Dès lors, le spectacle d’hier s’est concentré sur les cantiques d’antan. « Amazing grace », titre reconnu mondialement, devient ainsi un écoulement lumineux. Le duo claque la moitié de ses talents dans les arrangements. C’est sans pli. Le public apprécie à sa juste mesure. Les morceaux se suivent. « Attire-moi à toi » ou « Draw me close to you », « Quel ami fidèle et tendre », autant de chansons à la gloire du petit Jésus et de son paternel. Durant une quinzaine de chansons, la troupe a enchanté les spectateurs. Malgré une température qui glacerait les enfers, la musique à la gloire du Créateur a réchauffé les cœurs.
Chez le public, les « alléluia » ont résonné pour marquer sa satisfaction. Le parcours de poursuit aujourd’hui pour le duo. Jimmy Lahaie et Sébastien Demrey vont effectuer une formation pour les jeunes musiciens malgaches sans distinction. « Ce sera sur le côté théorique et pratique de la musique des églises. Comment donner de nouvelles idées », assure Sébastien Demrey. Çà se déroulera à l’IKM Antsahavola dans la journée.

Maminirina Rado

31 Mai 2014 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion