Jao’s pub – Dama fait sa loi

IMG_0092

Vendredi soir, le Jao’s Pub à Ambohipo, a cru rêver en voyant ensemble sur scène Dama, le guitariste du groupe Mahaleo, avec son éternel tête de bon type qui ne profiterait jamais du mal des autres, Jaojoby Eusèbe, et ses immanquables salutations de moine bouddhiste.
Ce sont avant tout, les présentations préparant une partie du guitariste de légende. « En fait, Dama c’est mon grand frère. Je lui ai demandé de sortir sa carte
d’identité, j’ai vérifié. Il est plus âgé que moi, maintenant, je l’appelle grand frère », fait savoir Jaojoby Eusèbe, en devançant son discours de son incontournable « Aoe ! », cri à la gloire d’un bonbon. Le public joue les échos. Une entrée à la guitare sidérante, quelques personnes se lèvent de leurs chaises. Dans un grand signe de ralliement, Dama entonne « Velo ». Les paroles suivent en nœud coulant, le refrain finit le travail. Ce message d’espoir de Dama fait chanter toute la salle.
La soirée est lancée sur les rails du défoulement. Avant, « Farakely » a été dansé comme la dernière blouse de la planète par quelques amoureux. Une chanson pour les « laides qui trouvent quand même preneur », selon les propos de Dama, « Kala ratsy ty », fait entrer les spectateurs dans les boyaux d’une longue nuit.

Maminirina Rado

02 Mai 2014 source lexpressmada.com

You must be logged in to post a comment Login