One-man show de Syril à Antsahamanitra

DSC_0209

Gothlieb va faire monter son meilleur personnage actuel sur les planches d’Antsahamanitra, le 15 juin. L’humour cinglant et évocateur sera au rendez-vous.

La tournure « Tirilira vôlirilira » flambe. Grâce à Syril, personnage devenu culte de l’humoriste Gothlieb, ce dernier va monter les planches du théâtre de verdure d’Antsahamanitra le 15 juin à 15 h. Syril s’est fait dans les « bakarta », expression populaire pour formuler les bas quartiers de la capitale.
« Il est né à Arivonimamo et a fini tireur de charrette à Antananarivo », selon la description du comique.
Produit de ses observations et de son imagination, le personnage tombe tout près, heureusement, de la réalité. Exode rural et précarité, la psychologie de Syril est difficile à cerner, même l’artiste peine un peu à le cadrer.
« Nous avons fait des sondages, parler ici et là, et maintenant, Syril est devenu l’un des personnages préférés du public », annonce fièrement Gothlieb.
Ce qui fait que quand il se balade en ville, neuf personnes sur dix l’appellent par le sobriquet « Syril ». Ensuite, il y a les bavardages ici et là, l’allumé d’Arivoni­mamo est en pole position devant les Rabentsara, ancien personnage fétiche de Goth Lieb, ou encore Olga, la coquette pimbêche. Avec ce phénomène, le comédien assoie la place de la comédie à Madagascar comme il peut se faire dans les pays comme la France, les États-Unis ou ailleurs. Toutefois emmener tout seul Syril à Antsaha­manitra relève d’un pari.
EFFICACE
Pour ce spectacle, Gothlieb, Syril donc, sera accompagné par le duo « Etsetra Etsetra » et l’orateur en musique Gangstabab. C’est peut-être histoire de s’assurer les arrières pour le comique.
Ce qui est sûr, Gothlieb n’est pas ce genre d’artiste qui aime seulement faire la moitié du boulot. Le public s’attendra à ce qu’il se jette sans compter dans ce spectacle.
« Peut-être que Syril évoluera. Il portera, peut-être, une barbe ou sera encore plus édenté », annonce Gothlieb. Apparemment, il a trouvé chez son personnage une manière d’être au rythme de la société malgache. Ensuite, à chaque scène, il s’entoure d’une équipe efficace. Si ce n’est pas de l’art, cela y ressemble.
Cependant, l’humoriste envisage de faire monter sur scène ses autres personnages. Rendez-vous est donc donné le 15 juin pour l’apothéose de Syril.

Maminirina Rado

03 Juin 2014 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion