Cinéma – « T-Movie Awards » se lance

DSC_0182Le cinéma malgache va vivre son deuxième grand rendez-vous à partir de jeudi, avec le « T-Movie Awards 2014 » à l’Ikm Antsahavola. Les « Rencontres du film court 2014 » encore dans les mémoires, l’association T-Movie va apporter son eau au moulin du septième art malgache. Durant deux jours, les 3 et 4 juillet, le programme proposera un salon, des expositions sur le cinéma, des démonstrations des métiers du cinéma, des projections et des débats autour de cet art à Madagascar.
Le 5 juillet se tiendra la cérémonie de clôture officielle, avec des prestations scéniques et des animations audiovisuelles. L’annonce a été faite hier.
« C’est une première édition. Nous pensons mettre en place quelque chose de continu», précise Éric Andriantseheno, président de l’association
T-Movie. Celle-ci compte éclairer encore plus le milieu cinématographique auprès des Malgaches. « Le rôle du cinéma dans la société est encore assez flou pour les citoyens », ajoute Lova Randriambo­lolonirina, secrétaire général de l’association. L’élan est louable. Andry Ramarovelo, vice président, est convaincu du rôle économique du septième art pour un pays comme Madagascar. « Les lieux où l’on a tourné des films attirent des touristes et peuvent générer plus d’un milliard de devises à l’étranger », clame t-il.

Programme chargé
Ainsi, le contexte est criant de défis pour les amoureux et acteurs du septième art national. Durant le premier jour du festival, les visiteurs pourront apprécier en live des séances de maquillage pour le cinéma, même des cascades. Plusieurs activités s’y ajouteront aussi, des tournages en direct, des castings, et la manière de faire des doublages. En résumé, tout ce qui fait tourner un film en coulisses. « Les débats seront axés sur le circuit de la production à Madagascar, les débouchés professionnels du cinéma et son rôle socio-économique », fait savoir Andry Ramarovelo. L’association doit donc convaincre beaucoup de monde. Le deuxième jour sera intitulé, « Film class ». Andry Ramarovelo revient. « Des films à thème seront projetés et entre temps, le débat sera lancé. Par exemple, des reportages sur la réalisation, sur le tournage, et d’autres sujets ». Cette journée sera plus professionnelle, car les intervenants seront tous des gens du métier. Le dernier jour sera consacré à la cérémonie de clôture, avec des remises de diplômes et des prix d’honneur. Il est à espérer que ce festival « T-Movie Awards 2014 » soit aussi clinquant que son appellation, au lieu d’être de ces évènements fourre-tout pour businessman camouflé derrière un acteur culturel.

Maminirina Rado

01 Juillet 2014 source lexpressmada.com

You must be logged in to post a comment Login