Concours de la chanson française saison 3 – Hausse du nombre de candidats attendue

IMG_0153

Cette année, le concours de la chanson française passe à la vitesse supérieure, et a débuté le 14 juillet. Le lancement officiel s’est tenu, hier.

Le lancement du concours national de la chanson française – édition 3, s’est tenu, hier, à l’Alliance française d’Andavamamba, dans l’après-midi. Ce concours répond aux missions convergentes d’enseignement du français et de la promotion du dialogue des cultures de cet établissement français.
La troisième édition du Concours national de la chanson française se déroulera du 14 juillet au 25 octobre 2014. Son vainqueur aura la possibilité de se rendre en France pour un séjour pris en charge par l’Alliance française et ses partenaires. « La particularité de cette édition est que la grande finale nationale se tiendra à Antsirabe, la ville du lauréat de la dernière édition, Toby Andriantsoa », signale Andriantsoa Andriamihanta, chef du département culturel de l’AFT.
Les organisateurs espèrent une montée des chiffres quand 2012 a engrangé 130 participants à travers toute l’île et a totalisé environs 160 candidats en 2013.
« L’inscription et la participation sont gratuites », précise Rindra Dupré, la directrice adjointe de l’AFT et chef du département communication. Le lot sera un voyage de quelques jours, tous frais payés, en France.

Modalités d’inscription
Les conditions de participation au concours sont plus ou moins sélectives. Peut participer toute personne, résidente à Madagascar, membre de l’Alliance française, à jour de sa cotisation, âgée de plus de 16 ans, non professionnelle du spectacle et n’ayant fait aucun enregistrement en studio qui aurait été distribué sur le marché local ou international. Le Concours national de la chanson en français est ouvert aux solistes comme aux groupes. Les candidats doivent s’inscrire auprès de l’Alliance française de leur ville qui leur précisera les modalités de déroulement du concours.
L’établissement français proposera une liste composée de 200 titres à partir desquels les candidats devront faire leur choix. Un candidat aura droit à deux titres et devra travailler sur les deux morceaux. Il devra faire savoir aux organisateurs le titre qu’il interprétera une semaine avant chaque étape de sélection. Les candidats travailleront soit sur des bandes sons soit sur des pistes karaoké, proposées par l’Alliance française. Le jury sera composé d’un responsable de l’Alliance française, d’un artiste reconnu, d’un spécialiste de la langue française. Un professeur, et d’un représentant des partenaires de l’opération.

Maminirina Rado

18 Juillet 2014 source lexpressmada.com

You must be logged in to post a comment Login