Piment Café -Mafonja s’entoure des meilleurs

MAFONJA

Bien entouré, Mafonja a fait un joli tapage au Piment Café Behoririka, vendredi soir. À la basse, Silo, le génie. Joël Rabesolo, le guitariste gaucher qui s’est un peu éloigné du pays durant des mois et Cedrick, la frappe franche à la batterie. Une belle affiche, si ce n’est la plus belle de ce début de week-end.
Il fallait quand même être mélomane, même un brin si le spectateur voulait suivre le mouvement dans tous ses soubresauts et ses moments d’accalmie. Avec Mafonja, c’est surtout des textes philosophiques et une musique léchée. Presque tout tourne autour de ses racines, de son identité et de l’amour voué à son pays chez Mafonja. Étonnant d’ailleurs, en voyant que la salle était à moitié remplie par des expats et des étrangers, sûrement des amateurs de nouvelles sensations.
« Drako » était situé sur une ligne plus suintante. Basse piquante, attaque tout en douceur à la guitare et une batterie claquante. Le morceau retrouve un souffle plus rauque. Lors de cette soirée, les titres comme « Gasikara », « Tsara voa » et bien d’autres ont baigné dans la même teneur.

Maminirina Rado

20 Octobre 2014 source lexpressmada.com

You must be logged in to post a comment Login