Production – Avant-gardisme de Jery Studios

IMG_1394

Le valihiste de renommée Rajery opère un énième virage, il vient de mettre sur pied un nouveau studio, « Jery studios ». Le professionnalisme domine.

Rajery, le valihiste et promoteur culturel, apporte un nouveau projet. Il vient de mettre sur pied un studio à Besarety, « Jery Studios ». Il l’a fait connaître hier. Nouveau projet, nouveau studio, nouvelle approche. À en croire ce qu’il en dit, ce sont les objectifs même.
« Il y aura des formations accrues pour les techniciens, de tous les aspects de la production. Nous allons aussi faire des archivages musicaux ». Plus qu’un studio, Rajery veut aussi en faire un bloc de conservation du patrimoine musical malgache. Il est peut être temps d’y penser, s’est-il persuadé.
Plusieurs artistes gravitent déjà autour de ce projet. Les groupes Madafeo et Nainako. Le premier a été une révélation mi-figue mi-raisin du dernier festival Angaredona. Il lui reste encore à prouver sa réelle capacité. Le second est déjà une référence de la musique du Sud, avoir une structure stable leur manquait auparavant. Aujourd’hui, c’est rendu possible grâce à ce studio de Rajery. Ange Lah, la nouvelle bombe du mangaliba, se trouve sous ses ailes en ce moment. « Nous proposons aussi des encadrements artistiques pour les groupes qui collaborent avec nous », ajoute
t-il.

Circuit international
Proposer ce qu’il y a de mieux. Pour ce qui est des dimensions, le studio ne se situe pas encore dans les normes internationales. En contrepartie, Rajery rassure, c’est l’expérimenté qui parle. « Nous aiderons les artistes qui travaillent avec nous à trouver des voies pour l’international ». Avec de telles conditions, Jery Studios mise sur la qualité technique et artistique. Il ajoute : « Le studio s’ouvre à tous les genres. Du moment que l’artiste veut suivre les principes du professionnalisme ». Avis donc aux amateurs.
Rajery veut encore aller plus loin. « Des émissions télévisées et radiophoniques vont accompagner la marche de Jery Studios. Et je persiste et signe. Tout doit être sous le signe
du professionnalisme »,
martele- t-il. Avec ce projet, le valihiste opte pour un virage de plus dans sa riche carrière. Quelque part, il faut aussi bien assurer la relève, et laisser le champ libre aux générations futures. Plusieurs fois, Rajery a évoqué le côté professionnel dans ses arguments d’inauguration d’hier. Les premiers se feront connaître d’ici peu.

Maminirina Rado

01 Octobre 2014 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion