Cinéma – « Malaso Madagascar » reflète la culture des « Dahalo »

cine

Les histoires originales se font rares au sein du cinéma malgache, sauf exception. «Malaso Madagascar», lui, est un film qui immerge ainsi le public dans le monde des Dahalo.

Dans le genre film d’action et d’aventure à l’image de ces bons vieux films de commando des années 80. « Malaso Madagascar », produit par la jeune boite de production « Madagascar Island Pictures» et réalisé par René Fulgence Tovondrainy, raconte ce qui semble être la réalité de la vie dans le Sud de la Grande île. Là où banditisme et pillages font rage et sont perpétrés par nul autre que les « Malaso », autrement dit les « Dahalo », bandits de grand chemin de la région.

René Fulgence Tovondrainy confie : « Lorsque j’ai commencé l’écriture de ce film, il importait que l’histoire soit la plus authentique possible. Ainsi, le tournage des scènes de ce film a été réalisé entièrement dans des lieux et des endroits spécifiques à l’histoire dans le Sud de Madagascar, tels que Ilakaka et Isalo. Il en est de même des acteurs. On a même approché d’anciens dahalo pour nous guider et nous initier à leur environnement ».
Un film très ambitieux donc, « Malaso Madagascar » se veut également être tout aussi représentatif de la culture et des valeurs malgaches. À travers ce film, la boite de production Madagascar Island a mis tous les moyens possibles de son côté pour mettre en valeur son histoire et ses acteurs, qu’ils soient principaux ou secondaires. Avec près d’une vingtaine d’acteurs au casting, le film a, lui aussi, réussi l’exploit de réunir une bonne pléiade d’habitants de la région pour les épauler au niveau de la figuration et à l’approche des zones à risques. « On a réussi à fédérer pas moins de dix fokontany dans les périphéries d’Ilakaka durant la réalisation de ce film. Les habitants, dont d’ex-dahalo nous ont appris tout ce qu’on avait besoin de savoir pour mieux peaufiner l’histoire. Notamment, concernant les fameux Fanafody gasy et Moara », souligne René Fulgence Tovondrainy.

Blockbuster malgache
Avec un budget conséquent pour sa réalisation et sa production, ce film de M.I Pictures entend surtout faire découvrir, plus en profondeur et d’une manière plus réaliste l’histoire et le vécu des vrais dahalo dans le Sud. Il raconte l’histoire d’un jeune homme prénommé Paul qui, après avoir intégré l’armée malgache, part en guerre contre le grand banditisme du côté d’Ilakaka et d’Isalo. De là commence l’histoire, une quête où actions, romance et drame familial s’entremêleront sur fond de cas social désormais incontournable au sein de l’actualité, l’insécurité ambiante.
Ceci dit, le film s’attardera surtout sur les valeurs ancestrales et culturelles de cette partie de l’île. Autant en rapport avec ces fameux « Ody gasy » des dahalo, qu’à leur mode de vie au quotidien. René Fulgence Tovondrainy affirme « Nombreux ont été les films du même genre qui ont déjà abordé le sujet, mais notre grande particularité, c’est qu’on a réussi à mieux appréhender ces dahalo. On a eu d’excellents guides et d’anciens dahalo qui nous ont éclairés pour la réalisation de l’histoire ».

La projection en avant-première de Malaso Mada­gascar se tiendra le 27 juillet au Carlton Anosy et sa première projection en salle le 1er août. La version DVD sera disponible à partir du 27 août.

Andry Patrick Rakotondrazaka
18 Juillet 2015 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion