Interculturalité – Comprendre le chinois à travers son art

cult

La troupe universitaire artistique de Dalian (Chine) s’est produite au Paon d’or. La manifestation fait partie des journées des instituts Confucius.

Dans le cadre de la célébration de l’anniversaire du maître Confucius, la tournée « nouvelle rime de la Chine » est de passage à Madagascar. Ce spectacle de musique traditionnelle chinoise, présenté par la délégation d’art à l’université de Dalian, s’est tenu dimanche dernier à l’hôtel Paon d’Or Ivato.

Cette délégation artistique est composée de professeurs et d’étudiants. Les instruments utilisés sont tous remplis d’histoire comme la flûte de bambou, l’erhu, la flûte à bec nommée également orgue à bouche, le suona ou encore le ruan. La délégation s’est déjà produite dans une vingtaine de pays à travers le monde dont la Corée, la France ou encore la Thaïlande. Ainsi, malgré la barrière linguistique flagrante entre Madagascar et la Chine, la troupe comme à l’image de son pays, essaye toujours de se rapprocher des autres cultures grâce à ce langage universel qu’est la performance artistique.

Cette initiative a été entreprise en collaboration avec quatre instituts Confucius dans la zone océan Indien. L’université des Seychelles, des Comores, de Toamasina et surtout d’Antananarivo. L’objectif principal de cette tournée est surtout de mieux faire connaître la culture chinoise à travers les arts traditionnels.

« Nous espérons que la présence de la troupe de Dalian à Madagascar fera office de plateforme d’échanges et de découvertes, qui offrira à tous une meilleure compréhension de cette culture orientale via la danse et la musique », explique madame Zo Rasendra, Directrice de l’institut Confucius à l’université d’Antananarivo.

Une manière de dire que le spectacle a été programmé afin de contribuer au renforcement de l’amitié séculaire et la compréhension mutuelle entre les peuples malgache et chinois

Harilalaina Rakotobe

22 Septembre 2015 source lexpressmada.com

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion